Manager de transition

Les managers de transition se situent dans une tranche d’âge de 40 à 65 ans. Bien qu’historiquement ce métier soit associé à la notion de séniorité, la tendance est à la baisse de l’âge moyen des intervenants. Par choix ou par nécessité, ces personnes voient dans le management de transition une opportunité de remettre le pied à l’étrier ou de diversifier leur expérience en termes de secteur d’activité.

Sélection


Un bon cabinet sélectionne ses managers de transition sur CV, puis organise une ou plusieurs rencontres avec au moins un directeur associé pour une 1ère évaluation. Les rendez-vous sont organisés en dehors de tout enjeu de mission pour connaître le candidat et cerner son mode de fonctionnement.

La base de managers est forcément réduite (un ordre de grandeur : 200 personnes pour 1 M€ de CA annuel), car la sélection en amont est lourde. Evitez les usines à CV (base de managers supérieure à 2 000 CV), car la sélection, pour une mission donnée, se fera selon une formule de pur « matching » besoin / CV.

Ce mode n’est pas approprié au management de transition. Dans ce cas, le contexte et la culture de l’entreprise ne sont pas pris en compte, le taux d’échec est élevé, et l’encadrant ne sert à rien : le client final prend lui-même la responsabilité de la sélection.

Inside Management sélectionne ses managers de transition très en amont de toute opportunité de mission, ce qui lui permet dans la plupart des cas de ne présenter qu’un profil à ses clients.

Voir aussi: manager de crise.