Archives 2012

Outside, le deuxième numéro de notre e-letter, est de sortie…

20 décembre 2012

Outside 2

Attention : cette lettre contient des témoignages politiquement incorrects… Ils ne parlent ni de morosité, ni de crise, ni de remèdes éculés.

Nos témoins sont des acteurs engagés dans la vie économique. Ils mobilisent toute leur énergie dans l’action, à force d’optimisme et de convictions. Sont-ils décalés ou simplement visionnaires ? Pour inside management, la réponse est évidente. Et pour vous ?

Last but not least, l’équipe d’inside management vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année !

À télécharger : Outside N°2.

 

Qatar, l’opulente monarchie du Golfe Persique

7 décembre 2012

Qatar

Croissance annuelle avoisinant les 20%, PIB en progression exponentielle et exportations massifiées, le Qatar n’hésite pas à jeter son dévolu sur l’ensemble des secteurs d’activités… y compris en France.

Le Forum Économique Mondial classe la péninsule parmi les pays les plus compétitifs au monde en 2011, avec une économie qui progresse de 18,8%.

À l’origine de plus de 60% de la création des richesses du pays, les télécommunications et les hydrocarbures comptent pour les deux tiers du top 15 des plus grosses entreprises nationales. Ces dernières contribuent à un CA cumulé de plus de 25 milliards de dollars à la fin 2011. L’opérateur téléphonique Qatar Telecom est incontestablement la plus grosse entreprise du pays, avec un CA qui s’élève à 8,7 milliards de dollars.

Et en France ? Non content de son succès national, ce pays pas plus grand que la Corse, a investi en 2011 plus de 19 milliards d’euros à l’étranger, dont 500 millions en France. L’hôtellerie, le sport ou encore le luxe, le Qatar s’impose dans chaque secteur : les Qataris sont les deuxièmes actionnaires de Vinci… juste après les salariés du groupe.

Source : JDN – novembre 2012.

Bref Rhône-Alpes, un concentré d’actualité économique

30 novembre 2012

Bref Rhône-Alpes

Avec son vivier d’entreprises en perpétuel mouvement, la région Rhône-Alpes est en tête des pôles économiques français les plus dynamiques. Bref Rhône-Alpes en est l’un des principaux relais.

 

Concentré d’information, Bref Rhône-Alpes est le premier support des dirigeants d’entreprises pour assurer leur veille économique et concurrentielle. Et ce à juste titre : aucune opportunité régionale majeure n’échappe à la plume de ses journalistes. Les articles publiés font preuve d’une grande indépendance. Contrairement à nombre de publications régionales, il n’existe pas de lien direct entre les annonceurs et les articles.

De manière objective, inside management utilise et recommande cette publication, notamment pour la fiabilité et la rigueur des informations qu’elle contient.

Bref Rhône-Alpes est le premier groupe de presse économique de la région. Éditeur de 4 supports complémentaires, il s’est spécialisé depuis 1966 dans la divulgation des projets et de l’actualité des entreprises et des collectivités.

Source : BREF, information économique régionale.

 

Imprimantes 3D : la révolution industrielle au service de tous

22 novembre 2012

Imprimantes 3D

Technologie datant de bientôt 30 ans, jusqu’à présent essentiellement réservée à l’industrie pour la conception de prototypes, l’imprimante 3D est en passe de bouleverser le quotidien du plus grand nombre.

Une imprimante traditionnelle, qui additionne le plastique couche par couche jusqu’à former un véritable objet, en 3D… c’est désormais possible. Cette “machine à vapeur du XXIe siècle” est commandée par un ordinateur qui lit un simple fichier contenant le modèle d’un objet en trois dimensions.

L’imprimante 3D pourrait bien engendrer un boom aussi puissant que l’apparition d’internet. Capable de révolutionner la façon dont nous produisons et dont nous consommons, son impact serait majeur sur l’ensemble des secteurs économiques.

“Il y a aujourd’hui 22 000 pièces créées par l’impression 3D dans les avions Boeing” explique Terry Wholers, expert en nouvelles technologies industrielles. Si jusqu’à présent la plupart des produits “3D” étaient fabriqués à partir de plastiques, “les différentes techniques continuent d’évoluer, car si le verre ou l’inox peuvent être fondus… ils peuvent être imprimés”,ajoute-t-il.

Une solution à de nombreux problèmes ? Les nouveaux produits peuvent désormais être imprimés sur place à moindre coût, plus aucune raison de prototyper en Chine. La production de masse n’est plus d’actualité : l’impression s’effectuera en fonction des besoins. Il vous faut une pièce pour réparer votre voiture ? Retrouvez-la dans votre disque dur, et imprimez-la !

Fiction ou révolution, le progrès technologique est un élément vital pour l’avenir de notre société.

Source : JDN – novembre 2012.
Expert en solutions 3d professionnelles : www.kreos.fr

 

Économie et industrie : un vent d’optimisme

19 novembre 2012

industries

Malgré une demande relativement faible, l’activité économique française en octobre a montré quelques signes encourageants, notamment dans l’industrie.

Les prévisions générales restent néanmoins à considérer avec prudence. Mais si une baisse d’activité était observée depuis plusieurs mois au sein de l’industrie, octobre marque un retour à la stabilité, tant au niveau de la production que de la situation des carnets de commandes.

L’industrie comptant pour plus de 20% des effectifs en France, le maintien du courant des affaires dans ce secteur est une condition sine qua non pour assurer la compétitivité générale.De manière globale, les prix des produits finis et des matières premières n’évoluent guère et la réduction des effectifs s’est interrompue. C’est le cas du BTP, secteur pour lequel les prévisions d’activité sont favorables (ressources humaines maintenues, carnets de commandes stables).

Inside management intervient au cœur des entreprises industrielles et confirme la tendance observée par nos analystes par sa présence sur le terrain.

Source : Banque de France – novembre 2012.

Entreprises pyramidales VS entreprises en réseau : un état d’esprit en évolution

9 novembre 2012

Entreprises pyramidales VS entreprises réseaux

Dans un environnement économique en perpétuelle évolution, les entreprises françaises doivent mettre sur la table flexibilité, réactivité et adaptabilité. Et si la meilleure structure était… l’absence de structure ?…

Les mutations, tant au niveau des rapports avec les clients qu’en matière de relations avec les salariés, imposent aux entreprises d’adapter leurs méthodes de management. Certaines d’entre elles, encore ancrées dans une culture économique révolue, l’ignorent. D’autres en revanche, optent pour l’intelligence organisationnelle.

L’entreprise pyramidale est aujourd’hui remise en cause, dans un contexte économique très évolutif. L’entreprise collaborative, ou entreprise en réseau est quant à elle sous les projecteurs. Face à une situation complexe, les structures les plus hiérarchisées choisissaient de grossir pour résister. Un choix qui s’oppose aux tendances actuelles : gestion du changement et malléabilité managériale.

Aujourd’hui, les meilleures structures sont… les entreprises sans structure. Souvent de plus petite taille, elles démontrent une faculté d’adaptation et une réactivité hors pair. L’entreprise en réseau, organisée par projets, valorise une hiérarchie temporaire, qui lui confère une grande souplesse. Pour autant, cette “intelligence collective” n’écarte pas totalement la notion de hiérarchie. Mais la démarche réseau facilite une prise de décisions plus rapide et souvent moins risquée.

Parce que chaque société est unique et porteuse de projets spécifiques, inside management sélectionne les managers intervenants et son mode d’action au cas par cas.

Source : EASI.

 

Administrateur judiciaire : la sauvegarde d’une entreprise

2 novembre 2012

Administrateur judiciaire

Conciliateur et négociateur, l’administrateur judiciaire est une ressource de premier ordre pour toute entreprise en situation délicate (redressement, cession…).

Désigné par le tribunal, l’administrateur judiciaire a pour responsabilité d’assurer la pérennité de l’activité de l’entreprise. Il dispose ainsi de pouvoirs lui attribuant une influence directe sur la gestion et sur le contrôle de la société en question.

Selon la situation, son degré d’intervention et sa capacité d’influence se montreront variables. Dans les cas à faible gravité, il gardera un simple rôle consultatif ; contrôler sans intervenir sur les actes de l’entreprise. En revanche, dans les cas plus extrêmes, il deviendra le substitut du chef d’entreprise et gérera intégralement la société.

Tout au long de son intervention, l’administrateur judiciaire se doit de rendre compte au tribunal référent : il fait état de l’évolution de la situation de l’entreprise ainsi que de l’atteinte progressive de ses propres objectifs. Cela fait l’objet d’un rapport d’expertise axé sur la problématique rencontrée. Ce n’est qu’au terme de sa mission qu’il suggère un plan d’action et de redressement. Quant à la liquidation judiciaire, celle-ci constitue le tout dernier recours lorsqu’aucune amélioration ne semble possible.

En amont de l’administrateur judiciaire, les managers d’inside management interviennent auprès d’entreprises en difficulté. Même si cela reste marginal dans son activité, notre cabinet propose des solutions préventives pour éviter les situations extrêmes.

Source : JDN – octobre 2012.

 

Choisir son prestataire en management de transition : des critères flous ?

25 octobre 2012

Le Guide d'achat du management de transition

Dans un contexte économique qui met au défi petites, moyennes et grandes entreprises, le management de transition devient une source d’expertise optimale pour dynamiser son activité.

Très souvent happés par des échéances et des prises de décisions quotidiennes, les dirigeants d’entreprises manquent parfois de visibilité sur l’avenir de leur société. Faire appel à un prestataire en management de transition est un moyen pour eux d’y voir plus clair. Mais comment choisir ?

Après Le Livre de la Jungle… du management de transition, premier support d’aide à l’appréhension du métier, inside management publie le Guide d’Achat du management de transition… ou comment faire le bon choix parmi l’ensemble des prestataires français.

Caractéristiques des acteurs du marché, pièges et faux semblants, points de repère, ce fascicule librement téléchargeable vous accompagnera dans votre réflexion.

Jacques BURTIN
Adrien JOCTEUR MONROZIER
Alexandre MARTIN

 

Le capitalisme familial, acteur du développement durable

18 octobre 2012

Entreprises familiales

Souvent envisagé de façon subjective, le capitalisme suscite régulièrement de nombreuses critiques et interrogations. Quant au “capitalisme familial”, celui-ci constitue un modèle unique fondé sur une valeur essentielle : la durabilité. Par nature, nos entreprises familiales contribuent au succès économique de la France depuis des décennies.

Ainsi, Vianney Mulliez, Président du groupe Auchan, déclare que, n’étant pas simplement “de passage” au sein de leur société, les actionnaires (membres d’une même famille), se sentent personnellement impliqués dans le futur de l’entreprise. Auchan, qui a pu célébrer ses 50 ans d’existence l’an dernier, démontre une meilleure capacité de résistance que celle de ses concurrents sur le long terme.

Il est prouvé que le capitalisme familial est synonyme de robustesse face au changement. Celui-ci représente également une source d’innovation et un moyen de conquête de nouveaux marchés. Business model basé sur la transparence et l’esprit d’équipe, il permet à ces entreprises d’afficher un potentiel de développement plus rapide et plus efficient. En témoignent la famille Poirier, fondatrice de Cemoi, leader français du chocolat en tablettes, ou encore la famille Pasquier, n°1 français de la brioche.

Inside management accompagne durablement les entreprises familiales, structures atypiques et à forte dimension humaine, à chaque étape de leur développement.

Source : JDN.

Vers un état d’urgence… entrepreneurial ?

12 octobre 2012

Croissance Plus

“Nos entrepreneurs qui prennent aujourd’hui le risque d’échouer, refuseront de prendre demain le risque de réussir.”
– Les entrepreneurs du réseau Croissance Plus.

Croissance Plus, grâce à son réseau national d’entrepreneurs, se bat pour imposer un nouveau modèle entrepreneurial et soutenir la création d’emplois, dans une optique de croissance pérenne. Alarmée par la situation d’urgence que connaît la France, l’association a adressé une lettre ouverte au Président de la République : “Monsieur le Président, laissez-nous créer des emplois et de la croissance…”

L’impact des mesures fiscales “anti-entrepreneurs” est mis à l’honneur dans ce courrier rendu public et déjà paru dans de nombreux journaux économiques (Le Monde, Les Échos…). Conquérants et bâtisseurs de croissance, les entrepreneurs sont en première ligne dans cette “guerre pour la croissance”, soulignent Frédéric Bedin et Olivier Duha, Présidents successifs de Croissance Plus.

Une évidence : les opérations nécessaires pour que les PME deviennent des Entreprises de Taille Intermédiaire (fusions, acquisitions) ne pourront avoir lieu que dans un cadre fiscal meilleur. De tels efforts permettront aux entrepreneurs de croissance de poursuivre leur rôle de moteur de l’innovation et du progrès.

Partenaire des entreprises en mouvement, inside management, au même titre que Croissance Plus, s’engage à promouvoir l’intégrité et le développement économique des PME et ETI nationales.

Source : Croissance Plus.

 

Hub Finance : des solutions de financement pour les entreprises de croissance

28 septembre 2012

hub_finance

Entrepreneur de l’année 2008 et Président du Pôle d’Orientation Financière de la région Rhône-Alpes, Bruno Lacroix met un point d’honneur à accompagner les entreprises dynamiques régionales.

Hub Finance est un organisme professionnel agissant en faveur de l’entreprenariat régional et des entreprises de croissance. La recherche de fonds pour développer une activité demande beaucoup de temps aux dirigeants d’entreprises. Ce constat a conduit Bruno Lacroix, lui-même ancien chef d’entreprise reconnu (Groupe Aldès), à réunir les acteurs décisionnels et économiques régionaux pour élaborer un concept inédit : le Hub de la finance.

Consultative et informative, cette plateforme (en ligne depuis le 16 juillet dernier) se veut également contributive : orienter de façon cohérente les chefs d’entreprises vers le dispositif le plus adapté possible à leur besoin de financement. Le Hub de la finance permet la mise en relation d’investisseurs auprès de structures à potentiel certain. Ces mêmes investisseurs se raréfiant, Bruno Lacroix s’engage avec le Pôle d’Orientation Financière régional à accompagner durablement les entreprises porteuses de projets audacieux.

Inside management recommande le site hubfi.fr, site d’information et portail de mise en contact direct avec de nombreux acteurs susceptibles de financer vos projets de développement.

Voir le site : Hub Finance.

 

Micros marchés : quand les niches deviennent plus rentables que le mass market !

26 septembre 2012

Les marchés de niche

Plus techniques mais souvent négligés, les marchés de niche font la fortune des entreprises de croissance. Audacieuses, ces structures sont à même de présenter un potentiel de créativité et d’adaptabilité impressionnant.

Rentabilité et gros volumes ne vont pas nécessairement de pair. C’est ce que constatent ces entreprises, bien souvent des PME-PMI, qui se sont lancées à la conquête de marchés inexploités, mais pour lesquels un besoin était présent. “L’impact sur le consommateur est d’autant plus puissant lorsqu’on lui fait prendre conscience de son besoin”, expliquait Bernard Dubois, défunt professeur de marketing à HEC.

Croître de plus de 15% par an malgré la crise, c’est notamment possible pour le tourisme “de nature” ou “scientifique”, qui a le vent en poupe depuis que 92% des français aspirent à la détente et à la culture durant leurs vacances. Ainsi, Escursia, jeune PME lilloise, propose avec succès des séjours géologiques à travers le monde pour les passionnés.

En percée fulgurante également, le marché du vin bio enregistre une croissance de près de 30% avec une production qui a doublé en 2 ans. “La démarche repose sur la qualité et non le volume”, témoigne Didier Perreol, PDG d’Ekibio.

Un tiers des Français souhaite s’équiper en énergies renouvelables. Les éoliennes domestiques connaissent un succès sans précédent : “3 000 installations en 2012, contre 700 en 2010”, se félicite Alexandre Gioffredy, directeur marketing de Windeo, leader du marché.

Textile médical, colorant naturel… De nombreux secteurs à fort potentiel, qui font la réussite d’entrepreneurs audacieux, et qui bénéficient de l’expertise managériale d’inside management.

Source : JDN.

Les mots et les pensées… de nos dirigeants

21 septembre 2012

dirigeants

Même si les patrons se montrent actuellement prudents quant aux perspectives d’avenir de leur activité, ils sont de plus en plus nombreux à intégrer les attentes de l’opinion publique.

Qu’ils se révèlent pédagogues, optimistes, résilients ou combatifs, les dirigeants d’entreprises mettent l’accent sur 3 domaines : la notion d’équipe, l’ouverture internationale et le changement. Si 8 dirigeants sur 10 estiment l’ouverture vers les pays émergents comme une nécessité, la même proportion rend un hommage appuyé à leurs équipes de travail, jugées comme le “moteur” de la compétitivité.

Le management du changement, apprécié par plus d’1 patron sur 2, prend plus d’ampleur au sein de la réflexion stratégique des entreprises de croissance. Au programme de ces structures : forte politique d’innovation soutenue par une formation continue des salariés.

Si les patrons ne parlent que très peu de rémunération, la presse pointe du doigt l’exaspération de l’actionnariat face aux rémunérations des dirigeants. Par ailleurs, on ne peut s’empêcher de noter que dans le discours de ces patrons, s’il est souvent question d’équipes, cadres et managers ne sont que très rarement évoqués…

Bien souvent, la personnalité du dirigeant influence la culture de l’entreprise. Il s’agit d’un des premiers critères à examiner pour inside management, afin de s’adapter pleinement à la philosophie de la structure cliente.

Source : Euro / RSCG.

 

PME françaises : le coup de pouce chinois

14 septembre 2012

Entente franco chinoise

150 millions d’euros, c’est le montant du fonds d’investissement créé par la Caisse des Dépôts et la China Development Bank pour accompagner les PME-PMI françaises dans leur développement à l’international.

Cette entente franco-chinoise traduit un investissement d’égal à égal entre les deux nations. Les entreprises prétendantes à ce fonds devront faire leurs preuves, notamment en réalisant un chiffre d’affaires minimum de 10 millions d’euros, ainsi que des perspectives de croissance justifiées. Une fois ces critères remplis, les PME chinoises et françaises pourront prétendre à une participation allant de 3 à 15 millions d’euros.

Cette dynamique de développement de nos entreprises vers l’international préfigure les efforts déployés pour renforcer notre compétitivité à l’échelle internationale. Cet accompagnement personnalisé destiné aux PME-PMI implique des procédures managériales bien spécifiques ; leurs dirigeants doivent disposer de toutes les compétences requises pour mener à bien un projet d’expansion internationale. Un exemple concret ? La maîtrise des différences culturelles, vitale dans le cas franco-chinois.

Soutenir les entreprises de croissance vers l’international est un engagement quotidien pour inside management.

Source : Chef d’entreprise.

 

Les USA en voie de ré-industrialisation ?

10 septembre 2012

USA

Et si tout allait bien ? Voilà du moins ce que pourraient affirmer les conjoncturistes américains, qui constatent au mois de juillet la création de près de 165 000 postes.

Les industries manufacturière et automobile en sont les principales bénéficiaires. À l’heure où il est question de “crise” ou de “recul de productivité”, les États-Unis engagent un regain industriel significatif, et ce pour deux raisons principales :

• Une volonté de faire exploser les exportations, soutenue par des prix très compétitifs en matière d’énergies.

• Mais surtout un effort de relocalisation d’emplois et d’unités de production, auparavant situés dans des régions offrant un coût du travail avantageux.

Ce rapatriement de production depuis les pays émergents lance la ré-industrialisation progressive des USA. Outre les aspects politiques que le phénomène peut impliquer, ce sont des flux financiers et un développement technologique que le pays souhaite embrasser à terme.

Et en France ? Pourtant conscient que le défi de compétitivité nationale passera par un renforcement des capacités de production, le gouvernement semble prendre son temps pour passer de la parole aux actes. Le ministère de l’économie déclare néanmoins que nos entreprises demeurent “compétitives et prêtes à relever la bataille de l’emploi”.

Source : Les Échos / Lyon Entreprises.

 

Rentrée : le temps des bonnes résolutions

3 septembre 2012

Le climat des affaires en France stagne depuis un trimestre : croissance atone, hausse significative du chômage, production industrielle ralentie… Cependant, l’heure n’est pas à la récession.

Le renforcement de la productivité nationale est un enjeu central pour l’avenir de l’économie. À titre d’exemple, le marché automobile a subi au cours du mois de juillet un recul de 15%.

De toute évidence, le gouvernement devra impérativement mettre l’accent sur le pouvoir d’achat et préserver les intérêts du consommateur.

Alors que certains acteurs reconnus, comme Unilever, utilisent déjà la paupérisation des consommateurs à des fins marketing en réduisant la taille des conditionnements pour générer une diminution artificielle des prix, gageons que le contexte économique actuel nécessite davantage de mesures de fond…

Favoriser la croissance passera par des mesures incitatives qui devront encourager aussi bien l’offre que la demande, pour assurer une politique équilibrée ; renforcement de la compétitivité, développement des PME, etc.

 

Dessine-moi le web…

24 août 2012

Internet map

Rusan Enikeev s’est amusé à représenter le web sous forme graphique. Pour cela, il a analysé 350 000 sites sur près de 200 pays. Un résultat pour le moins… bluffant.

Pour résumer l’algorithme utilisé, la taille des cercles représente le volume de trafic sur le site, et la distance entre les sites résulte de leur interaction. C’est-à-dire le nombre de connections qui sont provoquées d’un site à un autre.

Quel que soit le pays visualisé, la carte confirme le poids écrasant de Google et de ses propres satellites. Les montants faramineux payés par les géants du Web pour s’offrir des sites inconnus, ou en devenir, prennent ici tout leur sens…

À découvrir sur : Internet map.

 

 

JO : les chiffres dont on parle moins…

10 août 2012

jeux olympiques

Les JO sont traditionnellement l’occasion pour la presse spécialisée de mesurer l’impact de l’événement sur l’activité économique du pays organisateur. Mais savez-vous combien de contrôles antidopage vont être réalisés durant les JO de Londres 2012 ? Combien de Big Macs vont être ingurgités dans la capitale anglaise durant cette quinzaine olympique ?…

Pour les plus curieux d’entre vous, voici quelques chiffres insolites :

• Pendant la quinzaine des JO, une équipe de 150 scientifiques va réaliser pas moins de 6250 contrôles antidopage,

• 10 500 athlètes présents, dont 332 pour la France (186 hommes et 146 femmes),

• 200 000 salariés, bénévoles et contractuels ont préparé les JO (dont 46 000 ouvriers) et 70 000 bénévoles veillent au bon déroulement des JO pendant les 2 semaines de compétition,

• McDonald’s a prévu de vendre 50 000 Big Macs, 180 000 portions de frites et 30 000 milkshakes !

Source : Le Figaro

 

L’industrie française : un challenger européen, au coude à coude avec l’Allemagne

30 juillet 2012

Industrie française

Malgré le ralentissement économique général, l’Hexagone pousse ses grands groupes industriels vers le devant de la scène, face à ses confrères allemands.

Les 15 premiers grands groupes industriels européens cumulent en 2011 plus de 800 milliards d’euros. À noter la prédominance du couple franco-allemand sur le secteur : 20% de ces entreprises sont allemandes, 12% sont françaises.

Quant au top 5 des mastodontes industriels, il est uniquement composé d’acteurs français et allemands, parmi lesquels nous retrouvons les grands noms du monde automobile tels que Volkswagen, PSA et Audi. Un constat confirmé par le CA moyen des 100 plus gros groupes industriels par pays : l’Allemagne se positionne en tête du peloton et affiche une moyenne de 3,8 milliards d’euros, talonnée par la France avec 3,6 milliards d’euros.

Ce constat souffle un vent d’optimisme sur l’industrie française, qui conserve de belles perspectives en période d’instabilité générale. Une tendance confirmée par la nature des missions confiées à inside management au cours des derniers mois.

Source : Le Journal du Net / Économie & Management.

 

 

Intégrer un nouveau collaborateur : un enjeu capital pour l’entreprise

23 juillet 2012

Intégration en entreprise

Mercuri Urval dévoile de nouvelles conclusions quant au monde du recrutement : 4 nouveaux collaborateurs sur 10 souhaitent quitter l’entreprise dès leur arrivée !

C’est le graal de toute entreprise : mettre en place les personnes adéquates sur les postes appropriés et au bon moment. Le cabinet de recrutement Mercuri Urval souligne que, outre la recherche de profils adaptés pour chaque entreprise, l’intégration des nouveaux collaborateurs est encore plus importante. Dans 65% des cas, aucun processus d’intégration n’est formalisé. Ce qui aboutit à un manque de dialogue, beaucoup de non-dits et par conséquent une baisse rapide de motivation qui pousse le collaborateur, livré à lui-même, à vouloir quitter sa fonction prématurément.

L’intégration va bien au-delà de la présentation de l’entreprise. Il faut veiller à ce que le collaborateur s’imprègne de l’environnement global. Et s’assurer qu’il soit soutenu dans cette démarche par ses responsables et ses collaborateurs : cela influence positivement son comportement.

Inside management sécurise vos recrutements en organisant et en encadrant l’intégration complète du profil retenu. Pour cela, nous nous appuyons sur notre connaissance de votre culture d’entreprise et organisons des points d’avancement formels tout au long de la période d’essai.

Source : Le Tout Lyon 5005 / Mercuri Urval

 

Le Livre de la Jungle… du management de transition !

16 juillet 2012

Le Livre de la Jungle du management de transition

Le nouveau fascicule métier d’inside management est disponible.

Management de transition : un terme riche de sens mais encore mal compris par une grande partie du monde professionnel. Nous avons le plaisir de vous annoncer la publication de notre Livre de la Jungle… du management de transition. Un texte qui vous livrera les principales clés indispensables à la compréhension du management de transition.

Pourquoi faire appel au management de transition ? Comment choisir un cabinet ? Quelles conséquences pour mon entreprise ?… Ce nouveau document, accessible d’un simple clic,répond à toutes vos questions.

Merci pour votre confiance et bonne lecture.

 

 

 

 

 

Bernard Jacob Directeur Général Ackerman

12 juillet 2012

Bernard Jacob Ackerman

Nous avons profité de cette période estivale pour interroger l’un de nos clients sur son expérience en matière de management de transition. Bernard Jacob répond à quelques questions que vous aussi, vous vous posez peut-être…

Dans quel cadre avez-vous fait appel au management de transition ?
Notre responsable logistique voulait quitter notre société pour reprendre une entreprise rapidement. Nous avons alors lancé un processus de recrutement qui prend plusieurs mois. Nous avons décidé de faire appel au management de transition pour gérer cette période.

La mission se déroule-t-elle selon vos attentes ?
Oui parfaitement. Nos attentes étaient d’avoir la personne clé pouvant manager immédiatement 15 personnes dans ce service. Le manager de transition proposé par inside management semble avoir toujours été dans la société. La seule contrainte que j’ai pu émettre était la nécessité de trouver le bon profil pouvant s’intégrer très rapidement. Nous n’avons rencontré aucun problème.

Pourquoi avoir choisi inside management, jeune cabinet lyonnais ?
Suite à des recherches sur Internet. Ce qui a retenu notre attention est que l’offre s’adresse particulièrement aux PME. Pour Ackerman l’expérience est un succès ; nous serions prêts à la renouveler dans des circonstances similaires.

Pour les dirigeants qui en ont le besoin, quels conseils leur donneriez-vous dans le choix d’un cabinet en management de transition ?
Ce qui est important, c’est le “feeling” que l’on va avoir avec le cabinet. Nous sommes sur de l’humain ; chaque société a sa culture particulière. Il faut qu’il y ait compatibilité entre le cabinet de management de transition, le manager de transition et l’entreprise.

Place au numérique !

6 juillet 2012

Place au numérique !

Et si l’avenir était une entreprise digitale ? Une entreprise organisée autour des nouvelles technologies et d’une gestion innovante des performances ?…

Réseaux sociaux, tablettes, organisateurs intelligents et autonomes, ces nouveaux arrivants dans le monde de l’entreprise bouleversent considérablement nos références. L’impact du numérique sur l’activité des entreprises et sur la gestion des performances et des hommes mobilise un haut niveau d’adaptation de la part des chefs d’entreprises. Ces derniers se retrouvent confrontés à une question fondamentale : comment mettre en place une stratégie numérique effective, capable d’optimiser les talents de l’entreprise ?

90% des dirigeants jugent le numérique comme indispensable à leur entreprise. Ils sont cependant bien moins nombreux à disposer d’un compte sur les réseaux sociaux. L’intégration d’une telle stratégie nécessite d’anticiper le choc des cultures, notamment entre les différentes générations qui composent l’entreprise. La fluidité et la circulation de l’information pour déclencher un processus constant d’adaptation est essentiel pour assurer ce partage des savoirs.

Désormais, le challenge majeur sera d’attirer les talents professionnels qui conduiront ce nouveau modèle. Le recrutement progressif de juniors en entreprise n’est pas anodin ; issus de la génération internet, dotés d’une meilleure faculté d’adaptation, ils composent un puits de compétences non négligeable. Dans ce contexte d’innovation permanente, Inside management vous accompagne et sécurise la mise en place de vos stratégies d’anticipation.

Source : Les Échos.

 

Avis de recherche…

3 juillet 2012

Planificateur industriel

Pour l’un de nos clients en management de transition,
nous recherchons un planificateur industriel (poste en CDI).

Localisation : Franche-Comté.

Organisation : poste sous la responsabilité hiérarchique d’un responsable de planification, pour 4 sites de production.

Les enjeux du poste : le planificateur a pour missions principales de préparer le plan de production d’un ensemble d’usines, de s’assurer de l’adéquation des capacités de production avec la demande à long terme et d’assurer la disponibilité des composants et emballages en relation avec les services approvisionnement.

Descriptif de poste :
• Préparer le Plan Directeur de Production (PDP) sur un horizon trimestriel,
• Préparer le plan de production hebdomadaire détaillé (OP, Ordres de Production) en collaboration avec les usines,
• Suivre la bonne réalisation des plans et les ajuster si nécessaire,
• Animer les usines pour obtenir à temps des délais de production fiables pour tous les OP prioritaires,
• Assurer la gestion des événements de production et les arbitrages avec le service clients,
• Établir et/ou suivre les indicateurs hebdomadaires (KPI) : taux d’adhérence au plan, niveau de stock, obsolescence.

Profil recherché : un(e) salarié(e) possédant une formation Bac + 2 minimum, en logistique / gestion de production ou avec expérience équivalente. Pratique courante de la GPAO, de l’ensemble Windows et connaissance d’un ERP (idéalement SAP mais pas impératif). Anglais souhaité.

Niveau de rémunération : 25 à 35 K€ selon expérience.

Si vous êtes intéressé(e) ou si vous connaissez des profils susceptibles de l’être, n’hésitez pas à nous contacter.

 

L’intelligence… n’empêche pas la crétinerie

28 juin 2012

Génération solitude

Prisonniers de nos propres bêtises, est-ce possible ? L’évolution de notre société est telle que notre surdimensionnement intellectuel pourrait bien être terni par un aveuglement incontrôlé.

Passer plus de 10 heures par mois devant son écran d’ordinateur à échanger avec des “amis” virtuels que l’on n’a jamais vus, et que l’on ne croisera sans doute jamais… Les nouvelles technologies comme celle des réseaux sociaux ont fait des hommes et des femmes des corps conditionnés par une frénésie incontrôlable qui nous pousse à nous équiper d’instruments dont nous n’avons pas l’utilité.

Pierre Rabhi, philosophe, agriculteur et avant tout humaniste, se considère comme un “analphabète des nouvelles technologies”. Nos aptitudes et notre intelligence ont progressé à forte cadence, mais selon lui, les deux termes ne doivent pas être pour autant confondus ; il n’est pas obligatoire de faire quelque chose que l’on sait faire. Nous sommes aujourd’hui accompagnés de téléphones portables, “d’assistants de vie”, de machines en tout genre, qui nous entraînent dans une spirale infernale, semblable à de la démence, tandis que notre cœur ne peut pas battre plus vite…

Ce constat nous confirme la capacité d’évolution de chaque individu, au travers des nombreuses prouesses technologiques faites et à venir, mais il démontre également notre rapprochement progressif vers une “génération solitude” où tout est permis à distance, sans plus aucun contact humain.

Pour en savoir plus, visitez le blog de Pierre Rabhi.

 

 

Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI) : les nouveaux conquistadors

20 juin 2012

Entreprises de taille intermédiaire

Notion encore mal appréhendée, les ETI connaissent depuis près de 5 ans un développement considérable dans le monde du travail.

Les Entreprises de Taille Intermédiaire sont au cœur de la stratégie de compétitivité française. Comptant pour 30% de l’emploi, ces structures, à mi-parcours entre les PME et les grandes entreprises (de 250 à 4999 salariés), présentent un atout incontestable pour l’économie nationale.

La Banque de France souligne leur poids dans la balance des investissements totaux en France : près de 40% sont réalisés par les ETI. Outre une génération d’emploi et de revenus non négligeable, celles-ci se révèlent particulièrement tournées vers l’international ; elles s’imposent en tant que rivales face à de nombreuses entreprises de grande taille, qui, par leur structure plus dense, sont moins réactives.

Leur méthode de développement (principalement la croissance externe) les amène à innover en permanence, en termes de procédés, de services, de produits… et de management. Plus de 4 ETI sur 10 ayant effectué une opération de croissance externe envisagent d’en réaliser une autre au cours des deux années à venir. Motivations principales : acquisition de nouveaux marchés et développement du chiffre d’affaires.

Inside management assiste les ETI dans toutes les phases de leur développement, en leur proposant une offre adaptée en management de transition.

Source : Banque de France, KPMG.

 

Génération Y, la nouvelle gestion des hommes à l’horizon 2020

14 juin 2012

Génération Y : la nouvelle gestion des hommes

Les futures générations de travailleurs et d’entrepreneurs continueront d’être significativement différentes ; les sociétés qui s’adapteront le plus rapidement bénéficieront d’un avantage colossal.

Les temps changent, les individus aussi. Le climat des affaires au sein duquel nous nous trouvons, à échelle nationale et mondiale, évolue à une vitesse telle qu’elle impose à nos entreprises de faire preuve d’une faculté d’adaptation toujours plus forte.

Les talents de demain, ceux que le cabinet d’audit PwC (PricewaterhouseCoopers) nomme les “millenials”, vont donner une dimension stratégique au capital humain et à la rétention des savoir-faire. La “proactivité”, voici le rôle que va endosser la fonction RH dès demain ; mettre en exergue la nécessité de disposer des personnes clés au bon moment pour optimiser les performances globales sur le long terme.

Le développement de carrière et l’expérience internationale sont les deux sources de motivation centrales pour nos futurs entrepreneurs. D’autres critères révèlent un besoin de mobilité,tels que la flexibilité exprimée par les jeunes générations pour changer d’employeur si celui-ci ne met pas en place un système de challenge individuel. L’étude de PwC démontre que 1 personne sur 3 souhaite progresser au sein d’une même entreprise, mais au travers d’une multitude de responsabilités et de rôles.

Pour en savoir plus : PwC.

 

La nouvelle nature du lait avec Eurosérum

8 juin 2012

Euroserum

Leader international dans l’industrie du lactosérum, Eurosérum révolutionne l’agro-alimentaire et la nutrition infantile de demain.

Plus communément appelé “petit lait”, le lactosérum est la partie liquide issue de la coagulation du lait pendant la fabrication du fromage. Riche en éléments nutritifs, il connaît de nombreuses applications : nutrition infantile, chocolaterie, boulangerie… Sous leur robe blanche et pure, le lait comme le lactosérum ont dopé les flux et échanges mondiaux au cours de ces dernières années, amenant les prix à gonfler. En effet, la mondialisation et les besoins des pays émergents ont fait du lactosérum un produit très demandé aux quatre coins du globe.

C’est dans ce contexte qu’Eurosérum, filiale du groupe Sodiaal et acteur incontournable de l’industrie agroalimentaire, s’engage à valoriser la transformation du lactosérum à l’international. La sécurité alimentaire combinée à une maîtrise des impacts sociétaux et environnementaux forgent l’identité d’Eurosérum, qui contribue aux deux tiers de la production mondiale de lactosérum fournie par l’Europe.

Eurosérum fait appel à l’expertise inside management pour une mission en supply chain.

Pour en savoir plus : Eurosérum.

 

Outside, notre première lettre d’information est disponible !

4 juin 2012

Outside : la newsletter inside management

Vous pouvez télécharger dès à présent la première édition
de la newsletter d’inside management.

“Nombrilisme : façon de penser égocentrique”. Certaines newsletters sont dignes d’un programme électoral et finissent bien souvent au même endroit… Clic droit, supprimer, ok.

Le management de transition doit s’appliquer à lui-même les règles qu’il prône en mission : professionnalisme, humilité, contribution. C’est pourquoi Outside, notre 1ère newsletter, donne le ton. Elle fait témoigner ceux qui comptent vraiment pour nous… et pour vous.

Paroles d’experts, expériences clients, témoignages d’acteurs économiques reconnus… cette première édition vous donne la parole.

Retrouvez ce premier numéro d’Outside au sein de notre espace téléchargements, au bas de chaque page de notre site. Bonne lecture !

 

 

 

 

Les PME, de mains en mains

30 mai 2012

Transmission d'entreprise

Reprendre une entreprise : un gage de dynamisme et de vitalité pour le tissu économique.

La cession-transmission d’entreprise est loin de se limiter à un simple acte de vente qui traduirait la fin de carrière professionnelle de son dirigeant. Au contraire, selon l’observatoire BPCE, près de 60% des opérations de transmissions interviennent avant l’âge de 55 ans.

Au sein de cette démarche, l’expert-comptable s’impose comme un acteur crucial. Contact privilégié pour inside management, il est le premier conseiller de l’entreprise et de son dirigeant. L’expert-comptable agit dans une optique stratégique et accompagne le chef d’entreprise dans ses réflexions majeures : patrimoine, contraintes financières, ou encore fiscalité.

Les cessions d’entreprises – et plus particulièrement celles des PME – vont requérir un audit complet des moyens et ressources à mettre en œuvre pour assurer l’opération et minimiser les risques. Dans ce type de contexte, inside management intervient régulièrement pour soutenir les PME-PMI et les accompagner durablement dans leurs projets, en post ou pré-acquisition.

Pour en savoir plus : l’observatoire BPCE.

 

Raffinement et pétillance : Ackerman, la bulle d’exception qui s’invite à votre table

22 mai 2012

Les vins Ackerman

Deux siècles de savoir-faire et de finesse au cœur des caves de Saumur.

Pour la maison Ackerman, qui vient de célébrer son bicentenaire l’an dernier, chaque bulle représente naturellement un fragment d’histoire. Ces deux cents ans d’expérience lui ont permis de développer des méthodes de vinification exceptionnelles et authentiques au sein du Pays de la Loire.

Premier vignoble Fines Bulles en France, leader sur l’AOP Saumur, Ackerman s’engage durablement à mettre à la disposition de ses clients un vin qualitatif, issu d’une recherche permanente en innovation.

Axées sur l’élégance et l’accord parfait entre mets et vins, le secret des gammes de spiritueux Ackerman se transmet au fil des générations dans le respect des hommes et des terroirs.Frais et fruités, ses vins apportent tradition française et luxe aux plus beaux moments de convivialité.

Pour en savoir plus : les vins Ackerman.

 

Lyon, capitale de l’entreprenariat et siège de la créativité

11 mai 2012

Entreprendre aujourd’hui : une prise de risque inconsidérée ou une brique supplémentaire pour renforcer notre socle économique ?

La notion “d’entreprise” est composée de multiples facettes, à la fois indépendantes et complémentaires entre elles. Outre les exigences requises par la création d’une entreprise (charge de travail, investissement personnel et financier…), entreprendre constitue avant tout une preuve de liberté, de mobilisation d’efforts et d’engagement économique à petite ou à grande échelle. Alain Goetzmann, Président de Delta Inter Management, confirme la nécessité d’encourager la création d’entreprises et de mobiliser de jeunes talents pour, à terme, constituer un socle économique pérenne.

Unanimement reconnue pour son dynamisme entrepreneurial, la ville de Lyon bénéficie notamment du soutien du Grand Lyon qui se positionne volontiers comme un acteur fédérateur des industries créatives “made in Lyon”. La CCI de Lyon nous apprend que depuis 2003, le nombre de créations d’entreprises au sein du Grand Lyon a augmenté de près de 70%. Selon l’Insee, plus de 9 entreprises sur 10 en France sont des PME. Des structures qui témoignent d’une capacité d’innovation et de flexibilité exemplaires, malgré le plus souvent un défaut de ressources managériales et humaines face aux contextes inédits.

Dans ces situations d’exception, inside management apporte son expertise managériale de pointe et soutient le développement des acteurs économiques du Grand Lyon.

 

Le changement ferait-il peur aux français ?

2 mai 2012

La peur du changement

L’inconnu, l’incertitude et l’inexpérimenté seraient à l’origine d’un manque de confiance des managers français dans l’appréhension du changement.

Diverses enquêtes et études professionnelles ont été menées au cours de ces derniers mois et révèlent des traces de scepticisme face au changement en France. Une tendance qui n’a rien de nouveau dans l’hexagone, à en croire certains auteurs et psychologues reconnus tels que Geert Hofstede.

Une étude conduite en 2012 par le cabinet Mercuri Urval révèle que nos voisins européens auraient quant à eux une approche plus ouverte face au changement. En effet, on ne retrouve pas cette crainte de ne pas être à la hauteur en Allemagne ou en Italie par exemple, où plus de 90% des managers regardent le changement comme une perspective d’évolution de carrière. Même chose en Espagne avec près de 90%, bien que souvent, cet engouement face au changement s’avère plus modeste et orienté vers le court terme.

Moins d’un manager français sur trois (29%) considère le changement comme une source d’opportunités professionnelles. Un chiffre relativement faible qui résulte d’un manque de confiance personnelle de la part de nos managers face à la multiplicité des objectifs que leur fixent leurs dirigeants. Un contexte parfois bloquant qui trouvera souvent ses solutions auprès des managers de transition, spécialistes de cet accompagnement du changement, y compris dans les situations délicates.

Source : Journal des Professionnels.

 

ICS Informatique, des solutions pour la gestion et le pilotage d’activités professionnelles

23 avril 2012

ICS Informatique

ICS informatique propose toute une suite de logiciels intégrés spécifiques à la gestion commerciale et financière.

Depuis sa création, ICS développe des logiciels, programmes et solutions informatiques adaptées à tous types d’activités professionnelles. Dans une démarche d’accompagnement et de gestion des entreprises, la société propose des outils clés-en-main, alliant fiabilité, efficacité et simplicité d’utilisation, pour tout ce qui concerne les relations commerciales, la comptabilité, la gestion des commandes et des facturations, l’élaboration de plannings et bien d’autres fonctions.

Parmi l’ensemble des solutions proposées par ICS, inside management utilise Gestan, un outil de type CRM, économique, fiable et modulaire. Téléchargeable et utilisable via Internet à tout moment (utilisation “cloud”), Gestan garantit à ses clients une précision remarquable dans tous leurs projets.

Pour en savoir plus : ICS Informatique.

 

Industrie : les entreprises rhônalpines confirment les améliorations économiques régionales attendues

19 avril 2012

Banque de France

La Banque de France persiste et signe : après un début d’année difficile, la conjoncture économique en Rhône-Alpes évolue positivement.

L’accroissement de la production industrielle et la consolidation du marché intérieur traduisent la bonne orientation du pôle Industrie (20% des effectifs de la région). “Une majorité de TPE et PME de la région comptent investir dans un futur relativement proche” déclare Jean-Paul Mauduy, Président de la CCIR Rhône-Alpes.

“Les perspectives de 2012 font apparaître une nécessité d’innovation et de modernisation pour mener à bien cette gestion de crise. Le recours à une expertise managériale externe permettra à de nombreuses entreprises de prendre un nouveau départ. De tels investissements auront pour conséquences une dynamique régionale certaine et l’engagement de nombreuses structures sur de nouveaux marchés” souligne Jean-Paul Mauduy.

En conclusion : l’essor que connaissent actuellement les cabinets de management de transition au sein de la région… ne doit rien au hasard.

 

Hixance accompagne durablement ses clients dans leur gestion financière

6 avril 2012

Hixance Asset Management

“La garantie d’investissements sécurisés est une priorité pour Hixance Asset Management, qui aujourd’hui s’engage à optimiser le couple rendement-risque, auprès d’une clientèle professionnelle diversifiée”, explique Fréderic Peyre, son Président.

Dans une optique de renforcement de sa position sur un marché relativement concurrentiel, Hixance ouvre en 2012 son capital au groupe OTCex, entreprise internationale spécialisée dans l’intermédiation financière.

Soucieuse de générer une offre alliant flexibilité, transparence et sécurité, Hixance Asset Management propose désormais un système de portefeuilles obligataires à caractère personnalisable et évolutif pour chaque client, qu’il soit investisseur institutionnel ou conseiller en gestion de patrimoine.

Cette poche obligataire aura pour avantage de garantir la bonne liquidité du portefeuille, un suivi et une visibilité clarifiée des investissements et de leur rendement à échéance. Une démarche qui s’inscrit dans le sens d’une approche dynamique et modernisée de la gestion financière et d’une rentabilité à terme.

Frédéric Peyre est membre du Comité d’Orientation Stratégique d’inside management depuis sa création. Pour en savoir plus : Hixance Asset Management.

 

NETVA lance nos start-up… à la conquête de l’ouest !

2 avril 2012

Le programme NETVA

Qui n’a jamais eu l’ambition de s’attaquer au marché américain ?
NETVA (New Technology Venture Accelerator) offre aux start-up innovantes françaises l’opportunité de bénéficier d’un programme d’exploration et d’immersion aux États-Unis, par le biais d’un concours.

“Les jeunes entreprises technologiques françaises sont très bien perçues aux États-Unis, elles sont inventives et innovantes” explique Antoine Mynard, attaché pour la science et la technologie au Consulat de France à Boston. Les États-Unis restent LE terrain de jeu favori des jeunes entrepreneurs français.

Les lauréats du concours NETVA bénéficieront d’un accompagnement personnalisé à forte valeur ajoutée qui les portera au sein des écosystèmes les plus dynamiques : Boston, Silicon Valley ou encore San Francisco. NETVA agira comme un véritable catalyseur de développement.

Vous disposez d’un produit à forte composante technologique et innovante ? Ne laissez pas passer cette chance incroyable de vous développer Outre-Atlantique ! Vous avez jusqu’au 15 avril 2012 pour déposer votre candidature sur le site web du programme NETVA.

 

2011 : record des demandes de brevets en Europe

23 mars 2012

l'usine nouvelle : EPO

D’après le bilan annuel de l’Office européen des brevets (EPO) publié ce 23 mars, 244 437 demandes de brevets ont été enregistrées en 2011.

Soit une augmentation de 3,7% par rapport à 2010, pour atteindre le nouveau record de 244 437 brevets déposés. L’EPO se révélant particulièrement exigeant sur la qualité des brevets, l’organisme n’a accepté que 4 demandes sur 10. 62 115 brevets ont donc été octroyés, représentant tout de même une hausse de 6,9%.

Selon Benoît Battistelli, président de l’EPO, les entreprises n’ont pas vécu la crise actuelle de la même manière que celle de 2008/2009 : “La crise financière est toujours présente. Mais dans leur grande majorité, les entreprises ont décidé de ne pas sacrifier leurs investissements en R&D. Elles ont bien intégré le fait que pour développer des avantages concurrentiels dans une économie mondialisée, où de nouveaux compétiteurs arrivent en force, il faut savoir maintenir sa capacité d’innovation. Et pour ça, les brevets représentent l’un des moyens les plus efficaces”.

Basé à Munich, au sud de l’Allemagne, fort de 7 000 salariés et d’un budget annuel de 1,7 milliard d’euros, l’EPO centralise l’octroi de brevets pour 38 pays européens.

Source de l’article…

 

Ekibio : valeurs, nature et proximité

16 mars 2012

ekibio

Après la présentation de Cook&Go par Jean-Christophe Menz, c’est au tour de Bernard Martin, Directeur des Opérations du groupe Ekibio – et membre de notre Comité Stratégique – de nous faire découvrir les valeurs défendues par Ekibio.

“Le groupe Ekibio, qui réunit près de 200 collaborateurs en France et en Bolivie, a été fondé par Didier Perreol, son dirigeant actuel. Entrepreneur audacieux, autodidacte, fils de paysan, celui-ci reste attaché à des valeurs fortes.

Notre raison d’être : initier, transformer et commercialiser des produits biologiques issus du végétal. Notre quotidien consiste à promouvoir nos produits auprès des consommateurs, via le vaste réseau des magasins spécialisés, en France comme à l’étranger.

En tant que membre du Comité de Direction du Groupe Ekibio et Directeur des Opérations, j’ai le plaisir d’assurer depuis plus de 3 ans une mission large, diversifiée et particulièrement prenante.

En amont, les choses commencent naturellement par la dimension agricole, axée sur les filières de proximité : la châtaigne d’Ardèche, le petit épeautre de Haute Provence – céréale ancestrale, le riz de Camargue – richesse patrimoniale. Ensuite vient la production sur nos différents sites (3 en France et 1 en Bolivie) puis l’animation des fonctions supports, achat/appro, QSE… Toutes ces étapes aboutissent enfin à la mise à disposition de nos produits auprès de nos clients – grâce à une organisation logistique « bien huilée ».

En résumé : de quoi remplir un quotidien bien chargé mais incroyablement passionnant.”

Plus d’informations sur le site internet de la fondation du groupe Ekibio.

 

“Après un passage à vide, l’activité devrait reprendre… mollement.”

12 mars 2012

lyon entreprises

La Commission européenne a revu à la baisse la croissance des Vingt-Sept. Parmi les pays qui devraient surnager en 2012 : la France et l’Allemagne.

L’activité devrait reprendre au cours du premier trimestre 2012. C’est en tout cas ce qu’assure la succursale Rhône-Alpes de la Banque de France. La bonne santé de l’Allemagne, notre premier client, nous est bénéfique. Seul bémol : cette croissance devrait rester modérée. “Le ralentissement pourrait être de courte durée, puisque les prévisions tablent sur une reprise de l’activité dès février.”

Prenons l’exemple de la sous-traitance automobile, représentant 28 % des effectifs du secteur en Rhône-Alpes. La Banque de France a noté “un afflux d’entrées d’ordres nettement plus important que prévu, permettant un rebond significatif de la production.”

Du côté de la pharmacie, très présente dans la région, “Les carnets de commandes sont toujours bien garnis.” Il en est de même dans la grande majorité des secteurs industriels où “les prévisions restent positives.”

Retrouvez l’article complet sur www.lyon-entreprises.com.

 

La réussite… se provoque !

29 février 2012

AG2V management

Valérie Garcia, fondatrice d’AG2V Management et partenaire d’Inside Management propose des formations en management d’équipe sous un angle inédit.

Les prestations de cette structure s’articulent autour d’une préparation mentale digne des sportifs de haut niveau. L’idée : endosser le costume du sélectionneur ou du capitaine de son équipe. Un rôle qui permettra d’étudier à la fois les aptitudes individuelles, l’état d’esprit du groupe, sa motivation et prendre ainsi les décisions gagnantes pour optimiser les performances commerciales de votre entreprise.

N’hésitez pas à contacter directement Valérie pour connaître les dates de ses prochaines formations en avril : gérer son stress, manager une équipe, recruter son équipe, lean management…

Le détail de ses prestations ainsi que ses coordonnées sont à retrouver sur le blog AG2V.

 

Focus gourmand sur… Cook&Go !

15 février 2012

cook&go

Jean-Christophe Menz, Président fondateur du Groupe Cook&Go, est également membre du comité d’orientation stratégique d’Inside Management. Il nous présente en quelques mots son activité, elle aussi marquée par l’innovation :

“Cook&Go est un nouveau concept d’ateliers de cuisine à emporter. L’objectif est simple : proposer simultanément un loisir et un service pratique.

Côté loisir : nos clients viennent bénéficier d’un atelier de cuisine sous la houlette d’un chef qui va leur donner des petits trucs pour améliorer leur cuisine au quotidien. Les recettes, originales et ludiques, sont accessibles à tous. L’idée est vraiment de renouveler ses classiques !

Quant à la dimension service pratique : nous proposons de venir cuisiner des plats à emporter pour le nombre de convives souhaités. Vous désirez préparer un dîner aux chandelles ? Un menu de fête pour vos invités ? Un repas de famille ? Nous fournissons les recettes, les ingrédients et les conseils qui vous permettront de cuisiner vos menus à emporter, tout en dégustant un repas d’exception à la maison.”

Cook&Go, déjà 7 adresses en France, à Paris 9, 14 et 15, Lyon, Marseille, Grenoble et Lille.

À retrouver sur www.cook-and-go.com.

 

 

Rhône-Alpes : des rémunérations en hausse et une région attractive

27 janvier 2012

Une étude publiée sur le site de Cadremploi.fr compare les rémunérations entre les régions françaises.

Si l’article permet de se faire une idée sur les particularités régionales en termes de revenus, il confirme surtout l’attrait de la région Rhône-Alpes en termes de perspectives pour 2012 :

• Le secteur des transports se porte bien,

• La filière ingénierie et industrie recrute massivement dans les secteurs de la santé et de la biotechnique,

• Les métiers de la finance sont à la recherche de compétences pointues.

Une tendance qui se confirme dans les dossiers actuellement à l’étude chez Inside Management, toutes fonctions confondues. Retrouvez l’étude nationale complète sur le site de Cadremploi.fr.

Portage salarial

20 janvier 2012

Notre partenaire RH Solutions organise une première série de réunions d’information : “les statuts de l’indépendant et le portage salarial”.

• Le 19 janvier à Bourg en Bresse

• Le 26 janvier à Annecy

• Le 17 février à Lyon (inscription par mail uniquement)

• Le 23 février à Annecy

Attention, ces réunions ne sont accessibles que sur invitation. Pour vous inscrire, rendez-vous simplement sur http://bit.ly/gJlSj2.

Sylvain Tritant, Directeur de l’agence Ain et 2 Savoie, présentera le portage salarial : mode de fonctionnement, dernières informations légales, comparatif avec les autres modes d’intervention…

Sylvain répondra à toutes vos questions sur ce sujet très actuel. Vous pouvez également le contacter par email ou par téléphone au 04 50 43 14 22.

 

Revue de presse : une étude contre les idées reçues…

13 janvier 2012

inside management

Les CCI Rhône-Alpes publient un document présentant les chiffres clés de l’activité économique du département du Rhône.

L’étude très complète compile des repères précis sur un département qui concentre aujourd’hui un environnement économique favorable.

Bien que les média s’évertuent à entretenir l’idée d’une morosité des affaires, la réalité des chiffres laisse au contraire penser qu’il y a encore matière à rester optimiste !

Retrouvez cet article au sein de l’espace “téléchargements” au bas de chaque page de notre site.

 

Inside Management vous souhaite…une très bonne année 2012 !

2 janvier 2012

Nous remercions tous ceux qui nous font confiance : nos clients, mais également les managers et les partenaires du cabinet.

Si 2011 a confirmé la pertinence  de notre offre, 2012 sera l’année du développement de notre notoriété dans le métier du management de transition.

Bonne année à tous !