Comment bien choisir un manager de transition ?

Le management de transition est une solution vous permettant de faire appel temporairement à des compétences externes disponibles immédiatement, et rapidement opérationnelles pour mener à bien d’importants projets au sein de votre entreprise… à condition de ne pas passer 6 mois à chercher la perle rare et de bien choisir votre manager de transition. Cet article vous apportera quelques clés pour vous assurer de sélectionner le manager qui répondra le plus efficacement à votre besoin tout en s’intégrant parfaitement à la culture de votre entreprise.

Plus qu’un parcours, le management de transition c’est un état d’esprit

Il n’existe pas de formation ni de diplôme pour valider tous les savoir-faire et savoir-être dont doit disposer le candidat pour être un bon manager de transition. D’un côté, il y a son expertise que vous devrez évaluer en vérifiant ses références, et en lui demandant de vous présenter les résultats qu’il a pu obtenir lors de missions ou expériences précédentes. Notez, qu’en fonction de votre problématique, il vous faudra soit chercher un profil spécialisé dans votre secteur d’activité (ex : dans le cas du remplacement d’un Directeur de BU) ou sur un métier spécifique (ex : directeur financier ou des ressources humaines pour mener à bien un projet d’acquisition).

D’un autre côté, il y a l’état d’esprit. Car le management de transition est et doit rester un vrai métier, pas une occupation en attendant de décrocher un CDI. D’où l’importance de questionner le candidat sur ce qui le motive à être manager de transition. Être un manager de transition doit être un choix de carrière bien réfléchi car ce statut particulier implique un mode de travail contraignant (passage d’une mission à l’autre avec la nécessité de s’adapter et d’obtenir des résultats rapidement) et requiert des compétences spécifiques difficiles à développer dans un parcours classique (ex : capacité à s’intégrer, à mobiliser rapidement les équipes, à faire accepter ses décisions, à faire face à la résistance de certains…).

Une personnalité compatible avec la culture de votre entreprise

Il s’agit du fameux “fit” culturel, beaucoup plus difficile à évaluer et pourtant indispensable à la réussite de la mission. Si votre manager ne parvient pas à instaurer un climat de confiance avec vos équipes, la mission est vouée à l’échec… Mais alors comment s’assurer que le candidat adhère aux valeurs de votre entreprise tout en sachant qu’en lui posant directement la question il est fort probable qu’il réponde ce que vous voulez entendre…?

Si votre intuition peut déjà vous aiguiller, mieux vaut tester le candidat en lui demandant d’expliquer comment il se comporterait dans des situations concrètes auxquelles il pourrait être confronté. N’hésitez pas à multiplier ce type de questionnement afin de recouper ses réponses, la réaction à une situation inédite fait partie du savoir-être.

Enfin, recourir à un manager de transition n’est pas une démarche anodine. Elle démontre la volonté de l’entreprise d’évoluer en mettant en place des actions concrètes. Mais elle engage aussi la responsabilité du décideur interne de la mission : un échec peut avoir des conséquences sur sa propre crédibilité.

Pour que cette initiative soit une réussite, vous pouvez vous faire accompagner par un cabinet spécialisé dans le management de transition. Ce dernier saura très vite vous orienter vers des profils réunissant tous les critères nécessaires à la bonne conduite de votre projet, dans votre contexte bien précis. Il garantit  toutes les étapes de validation en amont (par ex. les contrôles de références), et vous accompagnera dans le suivi de la mission.

 

En savoir plus