Direction Générale

En management de transition

Rôle & Périmètre

En tant que Dirigeant(e) Opérationnel de l’entreprise, la DG est responsable de la stratégie générale et gère l’ensemble de l’activité, au travers du Comité de Direction qu’il supervise. Bien qu’il soit au sommet de l’organigramme opérationnel, il déploie une feuille de route issue de décisions prises avec les actionnaires, à qui il reporte de manière régulière.

Ses responsabilités vont varier de manière sensible en fonction de la taille de l’organisation qu’il dirige (groupe, ETI, PME, filiale), et les profils peuvent être multiples en fonction du contexte de l’entreprise et de l’activité dans laquelle elle évolue.

De manière générale, cette fonction demande expérience, leadership naturel et fortes aptitudes sur la prise de décisions rapides, ainsi qu’une propension à endosser des responsabilités importantes à titre personnel (prise de mandat social par exemple).

 

Nous contacter

  • direction générale
  • direction-generale-management-de-transition

Enjeux & Contexte de la fonction

Le profil d’une Direction Générale variera considérablement en fonction de la taille et des marchés de l’entreprise.

Dans une organisation en croissance, il(elle) sera reconnu pour sa capacité à structurer l’organisation et les ressources qui la composent (notamment la sécurisation des processus) en fonction de cette évolution. Elle aura également la capacité à détecter et à anticiper des opportunités stratégiques initiant ou maintenant cette phase de croissance (croissance externe, diversification commerciale, conquête de nouveaux marchés, etc.).

Dans une organisation en situation de crise, il(elle) sera reconnu pour sa capacité de communication (délivrer les bons messages, mobiliser les équipes, gérer les conflits), sa sérénité en contexte tendu et instable, et sa capacité à inverser la tendance ou à trouver des solutions alternatives. A l’extrême, son expérience des PSE ou de la Direction Générale en phase de règlement judiciaire lui permettra d’engager dès le départ les mesures qui s’imposent.

Les Direction Générales de transition proposées par Inside Management

Avant toute décision dans le choix du profil, Inside Management prendra le temps de s’imprégner du contexte de l’entreprise et des attendus de la mission.

Inside Management proposera un ou plusieurs candidats. Les possibilités sont larges, car les profils sont très variés dans cette fonction générique. Elle regroupe des compétences initiales diverses : comptabilité, audit, contrôle de gestion, corporate, normes internationales, consolidation, juridique). L’expérience contextuelle est primordiale, tout autant que le parcours et la taille des entreprises pratiquées.

Pendant toute la mission, l’associé Inside Management reste en lien étroit avec l’intervenant(e), pour renforcer son efficacité. Les points réguliers avec le référent de mission (client) permettent d’aborder et de résoudre tous les impondérables qui ne manqueront pas de se présenter.
L’associé dédié est un facilitateur, un relais d’informations dans les deux sens, de supervision et de garantie de la performance. Dans la relation tripartite Client / Manager / Cabinet, il veille notamment au bon déroulement de la feuille de route, ainsi qu’à l’adaptation du dispositif aux évolutions du contexte le cas échéant.

Cette fonction est largement concernée par les missions de management de transition en général, et concerne 16% des missions du cabinet Inside Management.

  • direction-générale-management-transition