Direction Industrielle

En management de transition

Rôle & Périmètre

Le terme très générique de Direction Industrielle regroupe des fonctions très différentes selon l’activité principale et la taille de l’entreprise : production en propre, sous-traitance, supply chain, industrialisation, planification, méthodes, ordonnancement, maintenance, R&D, bureau d’études, plateforme, etc.

La Direction Industrielle est garante de l’ensemble des aspects opérationnels d’une entreprise à dominante industrielle, en lien direct avec le projet global d’entreprise piloté par la gouvernance. A ce titre, il propose et met en œuvre la politique la plus adaptée (ressources, spécialisation, diversification, externalisation, sous-traitance, relocalisation, investissements) afin de garantir le meilleur niveau de productivité et de rentabilité par rapport aux objectifs fixés.

Dans une entreprise à vocation industrielle son rôle est central, car la rentabilité globale de l’entreprise dépendra grandement de ses décisions et de sa gestion. Cette fonction demande une palette de compétences très large : techniques, management, système de mesure et d’information, capacité au terrain et à l’analyse, réactivité, fiabilité.

 

Nous contacter

  • direction industrielle
  • enjeux-direction-industrie

Enjeux & Contexte de la fonction

Les missions en Direction Industrielle se situent à 80% dans des contextes de transition ou de réflexion générale sur l’optimisation d’une organisation industrielle, sa transformation ou un transfert d’activité.

Le solde concerne des interventions de relais managériaux ou de pilotage de projets. Dans ce dernier cas, le niveau d’intervention est très variable selon la taille de la structure (entreprise multi ou mono-site, mode de gouvernance, culture, présence à l’international).

Les Directeurs Industriels de transition proposés par Inside Management

Avant toute décision dans le choix du profil, Inside Management prendra le temps de s’imprégner du contexte de l’entreprise et des attendus de la mission.

Un audit industriel préalable sera parfois proposé en amont du choix d’un profil. Il permet, à la demande du futur référent de mission chez le client, de caractériser une situation. L’audit contribue à l’élaboration d’une feuille de route pertinente.

Une mission en Direction Industrielle demande le plus haut niveau d’exigence : aptitudes à analyser une situation, compréhension des aspects techniques et humains, appropriation de la stratégie et de la culture d’entreprise, taille et niveau des équipes à manager, pragmatisme. Tous ces critères doivent être pré-validés par le cabinet.

Pendant toute la mission, l’associé Inside Management reste en lien étroit avec l’intervenant(e), pour renforcer son efficacité. Les points réguliers avec le référent de mission (client) permettent d’aborder et de résoudre tous les impondérables qui ne manqueront pas de se présenter.
L’associé est un facilitateur, un relais d’informations dans les deux sens, de supervision et de garantie de la performance. Dans la relation tripartite Client / Manager / Cabinet, il veille notamment au bon déroulement de la feuille de route, ainsi qu’à l’adaptation du dispositif aux évolutions du contexte le cas échéant.

Cette fonction est largement concernée par les missions de management de transition en général, et concerne 1/4 des missions du cabinet Inside Management.

  • direction-commerciale-marketing-transition