Les data analystes ne consacrent que 23% du temps à l’analyse des données.

La “donnée”, ou l’or noir du 21ème siècle, demande un travail de nettoyage long et fastidieux par les Data analystes, tout comme le pétrole a besoin d’être raffiné.

73% du temps des Data analystes revient à nettoyer la donnée, soit en moyenne 14h par semaine entre la recherche, la protection et la préparation (Selon l’étude IDC de 2018). De trop nombreux professionnels ne sont pas en mesure d’indiquer quelles sont les données disponibles dans leur entreprise, et parfois même où elles sont stockées !
Dans le digital, un terme est souvent préféré au ROI : le risque de non-investissement. Dans le secteur de la data, la perte de temps en amont de l’analyse elle-même représenterait 103 millions de dollars pour les entreprises américaines, et 49 millions en Europe.

C’est l’effet “boule de neige” : l’impact du risque de non investissement devient de plus en plus prégnant pour les entreprises. Le traitement de la donnée n’est pas encore suffisamment pris au sérieux, c’est pourtant un paramètre vital dans l’évolution des entreprises. Certaines solutions logicielles ont pris le problème à bras-le-corps depuis quelques années et permettent à tout à chacun de trouver une solution qui correspond à ces besoins et attentes. Nous pensons notamment à Alteryx qui développe des solutions d’automatisation des process.