Management de transition à Lyon

Inside Management, leader du management de transition en Auvergne Rhône-Alpes

Inside Management, implanté historiquement à Lyon, réalise chaque année 15 à 20 % de ses missions en Auvergne-Rhône-Alpes : Pilotage temporaire, amélioration, transformation, management relai, diagnostics opérationnels.

Notre expérience dans les secteurs industriels notamment, et notre présence auprès des ETI-PME, font d’Inside Management le cabinet leader en région Auvergne Rhône Alpes. Nous sommes présents dans la métropole de Lyon, et dans tous les bassins économiques régionaux (Clermont-Ferrand, Saint-Etienne, Grenoble, Chambery, …).

L’attractivité de la région Auvergne Rhône Alpes est plébiscitée au niveau européen. Cadre de vie et dynamisme économique, ce carrefour du sud de l’Europe coche toutes les cases pour attirer et fidéliser les actifs. Lyon en est la métropole phare, avec près de 30% de la population régionale. Les autres pôles économiques sont parmi les plus nombreux et les plus variés de France métropolitaine. L’implantation du Management de Transition à Lyon est beaucoup plus récente qu’à Paris, mais cette dernière voit sa progression annuelle stagner contrairement à l’Auvergne Rhône Alpes.

Le marché du Management de Transition à Lyon

La forte proportion des ETI et des PME d’une part, et l’internationalisation croissante des entreprises d’autre part, impliquent une offre adaptée en Management de Transition. Les réseaux d’influence sont très spécifiques, certains n’étant accessibles qu’à des profils issus du sérail. Comme d'autres zones économiques en France très particulières, il vaut mieux en connaître les codes avant de s'y implanter.

 

La typologie des entreprises impose un excellent niveau de compétence des cabinets (associés et intervenants). C’est la 1ère clef pour accéder aux décideurs, afin d’apporter une valeur ajoutée démontrée tout au long des missions.

Inside Management est basé à Lyon, son fief historique depuis 2011, mais réalise 60 à 70% de son chiffre d’affaires en dehors de la région Auvergne-Rhône-Alpes.  20% du CA est réalisé à l’export. Depuis sa création, Inside Management réalise 90% de son activité dans le Management de transition. Le reste concerne des recrutements à fort impact réservé à nos clients historiques.

Les diagnostics Express, une prestation lancée en 2020, sont de plus en plus plébiscités par les clients. Ils sont utilisés en amont des missions, ou ponctuellement pour des actionnaires et des fonds d’investissement. Le plus souvent ils utilisent le renfort de managers de transition selon les expertises requises, parfois en tandem avec l’un des associés du cabinet.

Historique du Management de Transition à Lyon / Auvergne Rhône Alpes

Années 1990 : création de 2 cabinets spécialisés à Lyon, précurseurs nationaux du métier. L’un est resté généraliste, l’autre s’est spécialisé dans le médico-social. Le Management de Transition est alors inconnu en France en tant que tel, mais il existe sous d’autres formes (restructuring, intérim cadres).

Années 2000 : création de 2 cabinets supplémentaires, un généraliste et un hybride conseil / Management de Transition dans la finance. Le métier est encore peu pratiqué en France, en dehors de Paris qui concentre le plus de création de cabinets.

Années 2010 :

  • Implantation de 2 cabinets parisiens à Lyon en 2011, qui ferment l’antenne lyonnaise 1 an plus tard. Le marché régional ne suffit alors pas à justifier des antennes purement lyonnaises, comme partout ailleurs qu’en IDF.
  • Création du cabinet Inside Management fin 2011, par Jacques Burtin et Adrien Jocteur Monrozier. Son développement national n’empêche pas un fort ancrage en région Auvergne Rhône Alpes.
  • Arrivée de 2 grands cabinets de conseil RH avec une offre dédiée au MdT. Leur activité monte en puissance lorsqu’il mettent en place une véritable structure dédiée.
  • Création des bureaux lyonnais de 2 cabinets parisiens début 2019.

Il existe aujourd’hui 9 cabinets de Management de Transition à Lyon, dont 4 sont des antennes de grands groupes ou de gros cabinets parisiens.

Liste des acteurs en Management de Transition

Son PIB de 264 Md€ est équivalent à celui de la Finlande par exemple. Ceci place la région en 2ème position derrière l’indétrônable Île-de-France, mais en 1ère position pour le nombre d’emplois dans l’industrie par exemple.

4 métropoles (sur 22 en France) symbolisent la pluralité de la région Auvergne Rhône Alpes : Lyon, Grenoble, et les plus récentes Saint-Etienne et Clermont Ferrand (2018). Certaines villes sont économiquement très dynamiques, sans être organisées administrativement en métropoles : Chambery, Vienne / Valence, Annecy, Bourg en Bresse, Roanne, Villefranche sur Saône, Montélimar.

L’innovation est au cœur des politiques publiques et privées :

  • 7 Md€ d’investissements en R&D (14% de l’effort national),
  • 8 grandes infrastructures de recherche, et 13 pôles de compétitivité (sur 56 en France),
  • 35 000 chercheurs, 338 500 étudiants.

Pendant la crise sanitaire de 2020 / 2021, les collectivités régionales en AURA ont été les plus réactives en termes d’aide économique de proximité et d’assistance aux entreprises.

La région Auvergne Rhône Alpes compte 8 millions d’habitants, en hausse constante, avec un taux d’emploi de 70% (France 65%). Le taux de chômage était de 7,3 % en 2019, inférieur au niveau national (8,5%), il était de 8% en période post-crise sanitaire fin 2021.

223 000 salariés travaillent dans des groupes à capitaux étrangers, dont les pays les plus importants en volume : USA, Allemagne, Suisse, Royaume-Uni, Pays-Bas.

Les managers de transition à Lyon sont la 2ème source de candidats en France Métropolitaine. Toutes les expertises sont représentées, du chef d’équipe au responsable d’unité autonome, en passant par la Direction générale de PME / PMI / ETI. Les fonctions dites ‘corporates’ sont moins visibles, les sièges sociaux des grandes entreprises internationales se trouvant majoritairement en Île-de-France.

La région compte quelques grandes entreprises internationales comme Michelin, Groupe Casino, Sanofi Pasteur, etc. et leur nombre ne cesse de croître, en réponse à une évolution profonde de la société.

477 000 entreprises au total sont implantées en Auvergne Rhône Alpes, dans les proportions suivantes :

  • Micro entreprises 94,8 % (national 96%)
  • PME 4,6 %
  • ETI 0,5 %
  • Grandes entreprises 0,06 %

En 2019 (dernières statistiques représentatives) 70 000 créations d’entreprises ont été observées dans la région, dont 70% dans les services. La crise sanitaire n’a pas apportée de modifications majeures aux fondamentaux.

La part des ETI représente 50 % des ETI françaises, et les PME sont le 1er employeur régional. 33% des entreprises ont un dirigeant âgé de plus de 55 ans.

Tout ceci caractérise nettement la région au niveau économique, qui est beaucoup plus complexe à appréhender que la 1ère région française (IDF). La caractérisation des intervenant(e)s en Management de Transition est en rapport avec le tissu économique, la mobilité de managers venus d’autres régions n’étant généralement pas requise… sauf en cas de forte demande.

En résumé…

La région Auvergne Rhône Alpes, comme chacune des villes phares qui la composent, est difficile à cerner pour des acteurs qui ne seraient pas implantés durablement sur place. Beaucoup d’entreprises privilégient les prestataires locaux, dont la communication pragmatique est plus proche de leurs préoccupations.

Elle est sans aucun doute l’une des plus attractives de France métropolitaine, sur le plan des affaires comme de la qualité de vie. Cet art de vivre explique son succès croissant, et ce depuis plus de 20 ans.

— Sources : INSEECCI Auvergne Rhône Alpes

Vous avez un besoin en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Contact