Point économique en Auvergne Rhône-Alpes

La région Auvergne Rhône-Alpes pendant la crise sanitaire : point à date sur la situation économique.

Conférence débat du 20 septembre 2021, organisée par le Directeur Régional de la Banque de France M. Christian Jacques BERRET, en présence de : Mme Frédérique MINY (Directrice de l’URSAAF Rhône-Alpes), MM Thierry GARDON (Président du Tribunal de Commerce de Lyon) et François TURCAS (Président de la CPME Auvergne Rhône-Alpes).

 

Ce rendez-vous a été l’occasion d’échanger beaucoup de nouvelles encourageantes, démontrées par des chiffres récents, qui sont pour certaines a l’opposé des prévisions les plus médiatisées. En voici quelques-unes, relevées pendant la conférence à laquelle Inside Management a participé.

La région AURA a démontré la solidité de ses entreprises et la diversité des secteurs présents, permettant d’amortir les effets de la crise au niveau global. 94 % des entreprises comptent moins de 10 salariés. La région totalise 15 Md€ de PGE (sur 134 Md€ alloués en France), soit 13% des entreprises nationales et 11% des montants alloués.

La reprise sera probablement plus forte qu’attendue : + 10 % sur 2021 et 2022, dont 6,3 % sur 2021 (estimation septembre 2021), cette dernière progression semblant s’améliorer encore d’ici à la fin de l’année en cours. Le niveau d’activité a retrouvé 100% de son montant d’avant crise, après être descendu au plus bas à 66 % en mars 2020.

Le chômage est revenu à un taux « normal » de 8%. Au niveau national, 3,3M de personnes sont en recherche d’emploi, mais 900 000 postes restent vacants. Tous les secteurs et toutes les fonctions sont touchés, et la région n’est pas épargnée. Son attractivité devrait lui permettre de compenser en partie cette pénurie à moyen terme.

La baisse du PIB au plus fort de 2020 a été similaire à celle de 1929, avec des impacts plus mesurés qu’en 2008/2009. La prise en compte au niveau européen, national et régional a montré une réelle efficacité, dont il faudra capitaliser les enseignements en fin de crise.

Sur 39 Md€ de cotisations URSAAF (région), 3,3 Md€ ont bénéficié de reports de règlement en 2020. A ce jour, 2,2 Md€ ont été régularisés (67 %). La plupart des plans d’apurement sont programmés sur des périodes variant de 6 mois à 2 ans. Le « reste à recouvrer » en valeur, qui est habituellement de 1% du montant total, atteignait 40% lors du 1er confinement, pour redescendre aujourd’hui à moins de 3 %.

Au niveau national, le nombre d’entreprises sous procédure est passé de 52.000 (2020) à 32.000 (2021). Sur la région AURA, le nombre de procédures a également fortement diminué (-35 %). Deux raisons principales à cela : une baisse des assignations URSAAF dans le cadre des mesures d’urgence, et des aides qui masquent la réalité des difficultés. Nous devrions assister à une remontée « mécanique » des liquidations en 2022, sans excès particulier.

Points de vigilance :

  • L’inflation atteint actuellement presque 2 %, avec un objectif de 1,4 % au maximum ;
  • Les difficultés d’approvisionnement pénalisent 50 à 60 % des entreprises dans le bâtiment et l’industrie.
  • La qualité de la transformation des entreprises doit succéder aux mesures d’urgences immédiates, sans garder sous perfusion des activités non viables ;
  • Certains PGE seront difficiles à rembourser, pour les entreprises et les secteurs qui ne seront pas en mesure de dégager la rentabilité suffisante ;
  • Les difficultés de recrutement, subies par 50 % des entreprises, notamment dans les services et le bâtiment, sans signal d’amélioration.
  • Les capacités d’investissement devraient être impactées, pour les entreprises les plus endettées et/ou dont la reprise prendra plus de temps.

 

En synthèse : le tsunami annoncé n‘a pas eu lieu !

Aujourd’hui, c’est un optimisme raisonné et la confiance qui prédominent. Au niveau régional, les acteurs publics et privés ont démontré qu’ils pouvaient collaborer plus efficacement dans l’intérêt collectif.

 

Lire aussi : notre article sur la région Auvergne Rhône-Alpes Au coeur de votre changement en Auvergne Rhône-Alpes