Direction de transition

Piloter une entreprise tout en anticipant le changement devient compliqué dans un contexte économique perturbé. Toute entreprise possède ses propres cycles, liés à différents facteurs internes et externes. Certains très bon profils de direction générale sont performants dans tel ou tel cycle, mais rarement dans tous les cycles à la fois.

En plus de répondre à des besoins « classiques » qui font suite à une incapacité physique de diriger (accident, décès, mutations, démissions), une direction de transition peut être nécessaire pour passer un cap difficile. Cela peut même transformer une situation de changement, qui est par définition redoutée, en facteur de croissance ou d’évolution.

L’intégration d’une personne externe qualifiée pour répondre à une problématique transitoire permet à l’entreprise de poser un nouveau regard sur sa situation. Contrairement à une idée reçue, la direction de transition devient même anxiolytique auprès des équipes : il n’est pas choquant de voir arriver une compétence extérieure pour participer à la résolution d’un problème exceptionnel. Elle s’appuie essentiellement sur son expertise, son expérience et son charisme.

Inside Management réalise la moitié de ses interventions dans ce genre de missions. Contrairement à une idée reçue, les situations de crise ne sont pas les plus fréquentes, en tout cas pas sous une forme de baisse brutale d’activité : les crises de croissance dominent largement.

Voir aussi: mission de transition.