Interim management

L’interim management est la traduction anglo-saxonne du management de transition. Sa définition sur Wikipédia renvoie à l’article traitant du management de transition (article non Wikifié).

Le manager de transition est un opérationnel, son rôle n’est pas de délivrer des conseils. L’intérim management répond à une problématique qui est en général managériale. Le contexte entre le début et la fin de la mission doit avoir profondément évolué, dans le cadre d’une transition, sous l’impulsion du manager intervenant, du manager encadrant, et des équipes en place. Il ne doit pas être confondu avec l’intérim (dans sa signification littérale française) qui répond à un besoin de clonage de fonction pendant une durée déterminée.

Ici, le client doit avoir un choix limité de managers intervenants, car les profils sont présélectionnés par le cabinet. Si le cabinet fait correctement son travail de cadrage, le premier profil présenté doit être le bon, à quelques rares exceptions près.

Chaque manager intervenant est accompagné par un manager encadrant (le plus souvent directeur associé du cabinet). La relation tripartite (client, manager, cabinet) le caractérise l’interim management, avec une forte implication du cabinet dans la définition du besoin et le suivi de la mission. C’est ce que font tous les cabinets effectuant un travail d’accompagnement sérieux.

Voir aussi: management de projets