Le Management de Transition est-il rentable ?

Le management de transition, c’est 5 000 missions/an en France, un marché qui ne cesse de croître, et une opération jugée rentable par 88% des DAF (Source DFCG). Le retour sur investissement (ROI) lié à l’intervention d’un manager de transition est mesurable.

Le ROI est mesurable

De nombreux facteurs entrent en compte dans la réussite d’une mission de management de transition. Ils ne dépendent pas uniquement de l’intervenant(e). L’entreprise cliente a son rôle à jouer dans l’atteinte des objectifs fixés : cadrage transparent de la mission, sélection du cabinet, introduction du manager de transition auprès des équipes internes, mise à disposition d’informations et de ressources, etc. Alors certes, de nombreux retours ne sont pas directement quantifiables, bien qu’ils aient un impact sur la performance : montée en compétences des équipes, conseils experts du manager, gains d’efficacité…etc). La connaissance précise des coûts engagés d’une part, l’assignation des intervenant(e)s sur des objectifs précis et des résultats majoritairement mesurables d’autre part, permet de calculer un ROI de façon fiable.

Une opportunité de maîtrise des coûts

Le concept du management de transition démontre à chaque mission qu’il est une vraie opportunité de maîtrise des coûts. Le manager de transition offre plus de flexibilité, ainsi qu’une plus grande rapidité d’exécution car il est focalisé sur un périmètre précis. Le gain de temps génère des économies, notamment par une mise en œuvre plus rapide du projet global confié au cabinet prestataire.

Au quotidien, le manager de transition dépasse largement le cadre de sa feuille de route. En plus de proposer et de mettre en œuvre au quotidien sa feuille de route, il est bien placé pour apporter des suggestions aux organisations collatérales à son propre périmètre.

Peu de risques, et des résultats qui dépassent les attentes

Le cabinet spécialisé en management de transition effectue un suivi régulier de la mission. Son support permet à l’entreprise et au manager de réagir efficacement aux blocages éventuels. Par ailleurs, l’intervention se fait généralement sous forme de prestation de services. La durée de l’intervention est facilement ajustée aux aléas de celle-ci, quelle que soit la situation rencontrée. Les contraintes de la relation employeur / salarié ne sont pas de mise en Management de Transition, c’est un partenariat actif et positif sur la base d’objectifs communs.

En mode projet

Le management de transition s’inscrit parfaitement dans un fonctionnement “en mode projet”, et celui-ci correspond aux nouvelles aspirations des entreprises. Le profil recruté pour mener tel type de projet ne sera peut-être plus adapté pour le projet suivant. La flexibilité du management de transition permet à l’entreprise de se consacrer pleinement à la réalisation de son métier de base. Chaque étape de son développement peut être sécurisée et accélérée, avec les bonnes ressources au bon moment.

Le manager de transition est un professionnel expérimenté, habitué à piloter dans des contextes parfois difficiles. Il apporte beaucoup plus qu’un ROI à l’entreprise. Une mission de transition réussie permet de passer un cap important avec sérénité, sans avoir à s’éloigner de son ADN le temps d’un projet.